EDITORIAL, dernières nouvelles

n° 425/426 – janvier-février 2022

Malgré la faible visibilité due aux incertitudes qui planent sur cette année 2022, je forme des voeux sincères pour que chaque société de l’USA puisse continuer sereinement, avec un esprit résolument positif, son travail d’inventaire, de recherche, d’enseignement, de formation, d’animation et de publication. Le chercheur ou « l’honnête homme » de Montaigne, stimulé par les choses de l’esprit, et par le souci de la mise à distance, est peut-être mieux armé que d’autres
pour affronter ces tempêtes sociétales et sanitaires ? Vaste sujet !

J’en profite aussi pour saluer à grand regret une dernière fois la Société Spéléologique et Préhistorique de Bordeaux qui boucle ses derniers cartons et déménage à Blanquefort après 45 années de présence Place Bardineau. Elle nous laisse déjà nostalgiques de la sérénité souriante et de l’humour de leur Président. Et ce malgré les gouttières et la prolifération végétale et fongique qui ont envahi leurs locaux à l’USA, sans obtenir l’intervention de la mairie ! Nous leur souhaitons les vents les plus favorables.

Pour l’instant, il me paraît surtout essentiel de préserver nos liens de proximité, et nos projets communs, sans céder au tout virtuel qui menace. Ainsi, notamment, Renaissance des Cités d’Europe vous fera découvrir en direct la réhabilitation d’un bâtiment second empire et Kairinos propose un inventaire par équipe du quartier Saint-Seurin et Saint Ferdinand avec des membres de trois sociétés (SAB, Kairinos et CGSO), un mardi par mois autour d’un déjeuner partagé.

Toujours dans l’idée de liens forts à tisser entre nos sociétés, par le partage de nos connaissances, nous sommes heureux de vous inviter aux journées pluridisciplinaires USA du 25 et 26 mars 2022 dédiées à la mémoire de Jean-Paul Casse, notre ami médiéviste, généalogiste et Président disparu en avril 2021. Ce sera l’occasion de faire revivre avec la SAB, le CGSO, Kairinos, Thoth ou la SEHA le Duché anglo-gascon ou les grandes figures du Captal de Buch et du Duc d’Epernon patiemment étudiées par Jean-Paul. Nous suivrons avec la Linnéenne les coupes géologiques à huîtres fossiles de Sainte-Croix-du-Mont (Louis XIII suivit là une messe dans un autel troglodytique !) et observerons peut-être le soleil avec l’Astronomie !
Un beau projet de cœur et d’esprit aquitain pour démarrer 2022, sur les traces des plus célèbres familles de la région GRAILLY, FOIX CANDALE et autour du château de Benauge (cf. photo)… « écoutez les Gascons, c’est toute la Gascogne » bis repetita ! Cliquez ICI

Laurence GRE-BEAUVAIS
Présidente de l’Union scientifique d’Aquitaine